Nos conseils sécurité pour les racks à palettes

L’installation de rayonnage à palettes permet d’exploiter la hauteur utile de votre entrepôt et d’installer des charges lourdes sur plusieurs niveaux. Cependant, la sécurité est un enjeu majeur lorsque vous réaliser un projet de palettier. Découvrez ci-dessous nos conseils pour prévenir les risques d’accident.

Risques après l’installation d’un rack

Des accidents peuvent intervenir si les règles de sécurité ne sont pas mises en place. Découvrez ci-dessous les différents types de dangers.

Risque d’effondrement du rayonnage

La structure d’un rack est solide mais elle peut s’effondrer dans les cas suivants :

  • Choc avec un chariot élévateur.
  • Détérioration progressive du rack : Le rayonnage peut recevoir des chocs

Risque de chute d’une charge

Lors des opérations de manutention des palettes, le risque majeur est la chute d’une charge. Si une personne se trouve à proximité de la zone de manutention, le risque de blessures graves est réelle.

La chute d’une palette ou d’un colis peut se présenter dans différents cas de figure.

  • Détérioration de la palette : si la palette est abîmée, elle peut casser et le contenu peut tomber.
  • Palette hors-gabarit : Si les dimensions des palettes ne sont pas compatibles avec l’installation, les palettes risquent de tomber.
  • Problème technique sur chariot : Un chariot élévateur est un équipement fiable mais un problème technique peut arriver si l’entretien n’est pas réalisé correctement.
Sécurité rack à palettes

Conseils et mesures de prévention

Pour éviter les accidents, nous vous recommandons de mettre en oeuvre les mesures ci-dessous.

1. Mise en place d’éléments de sécurité

Pour éviter les chocs avec un chariot élévateur, il est impératif d’installer des protections au niveau des échelles. Il existe plusieurs types de protections en fonction de la configuration du rack. Aux niveaux des allées principales, un bastaing permet généralement de protéger l’échelle sur toute la profondeur.

Bastaing protection rayonnage
Installation de bastaings au niveau des allées de circulation.

A l’intérieur de l’allée, le pied de l’échelle est généralement protégé avec un sabot.

Pour éviter qu’une charge tombe, nous vous recommandons également d’installer des dispositifs de sécurité sur votre rayonnage à palette:

  • Installation de butées stop-palettes. Une lisse stop-palette se positionne sur le fond du rack. Avec ce dispositif, la palette est bloquée pour éviter les chutes sur l’arrière.
Lisse stop palette
  • Montage de grilles antichute : Cette cloison grillagée permet d’éviter la chute au sol de petites charges telles que des cartons.
  • Installation de platelages : si vous stocker des charges hors-gabarits , l’installation de platelage sur les différents niveaux du rack vous permet d’éviter la chute d’objets.

2. Formation des utilisateurs

La conduite des chariots élévateurs est régie par un certain nombre de réglementations. L’article R4323-55 du code du travail indique que « La conduite des équipements de travail mobiles automoteurs et des équipements de travail servant au levage est réservée aux travailleurs qui ont reçu une formation adéquate. Cette formation est complétée et réactualisée chaque fois que nécessaire. »

Chaque utilisateur d’un chariot doit être titulaire d’une autorisation. Cette autorisation de conduite est délivrée par le chef d’établissement après une évaluation.

Les chariots élévateurs sont classés selon des catégories. Pour un usage en entrepôt, les chariots utilisés sont généralement de catégorie 3 ou 5.

  • Chariots catégorie 3 : il s’agit des chariots élévateurs avec porte à faux et capacité inférieur ou égale à 6 000 kg.
  • Chariots catégorie 5 : ce sont principalement les chariots avec mât rétractable. On a aussi les chariots bi ou tri-directionnels (avec prise latérale) ou chariots avec poste de conduite relevable.

Selon les chariots utilisés dans votre entreprise, les utilisateurs devront donc suivre des formations et notamment le CACES R389 Catégorie 3 ou 5.

3. Vérification périodique

Il est important de réaliser des contrôles réguliers pour vérifier:

  • que l’application et l’utilisation sont correctes
  • que les charges sont dans les limites de sécurité autorisées
  • l’absence d’un dommage accidentel ou d’un délogement des éléments structurels.

Si vous souhaitez avoir plus d’information sur la vérification périodique, vous pouvez vous référer à la norme NF EN15635 et aux préconisations INRS ED 20771. Au niveau de la fréquence de contrôle, celle-ci doit être fixée par le responsable de la sécurité des racks. La norme indique également un délai maximal d’un an entre 2 contrôles.

4. Remplacement des éléments détériorés

En plus de la vérification périodique, il faut signaler toute dommage au responsable de la sécurité. Dès qu’un élément est endommagé, il faut immédiatement le remplacer. Une pièce détériorée peut en effet fragiliser la structure ou présenter un risque pour la sécurité.

Autres recommandations : Au quotidien, plusieurs mesures doivent permettre d’éviter les accidents. Votre chariot élévateur doit être révisé et contrôlé à intervalle régulier. Avant de manutentionner une palette, le cariste doit vérifier qu’elle est en bon état. Enfin, le cariste doit veiller que personne ne rentre dans sa zone de manutention.

Questions fréquentes sur la sécurité des racks de stockage

Est-il possible de rajouter des niveaux ou de modifier le rack par mes propres moyens?

Non, vous ne pouvez pas rajouter de niveaux supplémentaires par vos propres moyens. Même si la modification est facile, vous devez demander à votre fournisseur car cela va changer les charges admissibles par niveau. Si le bureau d’études du fournisseur valide l’ajout de niveaux, une nouvelle plaque de charge sera éditée. Si tout est validé, il sera possible d’ajouter des niveaux selon les recommandations du bureau d’études et de la configuration de la nouvelle plaque de charge.

Qu’est ce qu’une plaque de charge ? Quelle est son utilité?

Une plaque indicatrice de charge doit être installée sur chaque travée de rack à palettes Palstar. Cette plaque doit être bien visible par tous. Il faut l’installer sur l’échelle de rack en début de travée.

Pour établir cette plaque de charge, nous vous demandons les éléments suivants :

  • Hauteur du 1er niveau
  • Nombre de niveaux
  • Longueur et types de lisses (sections)
  • Profondeur des échelles.

En fonction des données communiquées, le bureau d’études réalise un plan de votre installation et vérifie les charges. Cette plaque de charge est valable uniquement pour la configuration préconisée. Si vous modifiez la hauteur des niveaux ou si vous rajoutez des niveaux, il faudra nous demander d’établir une nouvelle plaque de charge.

Comment se prémunir contre les chocs ?

La circulation de chariots élévateurs dans votre entrepôt représente un « danger » pour votre rayonnage à palettes. Pour éviter les dommages sur votre installation, nous vous recommandons d’installer les accessoires de sécurité suivants :

  • Protection des échelles sur allées principales : Les chariots élévateurs circulent à vitesse élevée sur les allées centrales. Il faut prévoir une protection « intégrale » au niveau des échelles. Voir détails sur photos ci-dessous.
Protection métallique double pour échelle
Protection avec bastaings en bois
  • Protection pied d’échelles dans allées secondaires : Le pied d’échelle est le « point faible » de la structure, pour éviter que le chariot touche les pieds, il faut installer des sabots de protections. Il est également possible de protéger les montants d’échelles au niveau des zones exposées.
Sabot de protection
Sabot protection pied d’échelles

Exemples de cas « Dangereux »

Cas 1 : Je souhaiterais acheter un rack à palettes avec 1 seul niveau

Ce type de configuration serait instable. Pour assurer la stabilité, nous vous recommandons d’installer au minimum 2 ou 3 niveaux sur votre rack palettes. Pour vous aider, vous pouvez trouver des exemples sur nos configurateurs

Cas 2 : J’ai une échelle de rack hauteur 3500 mm. Je voudrais installer le 1er niveau à 3000 mm.

La capacité de votre rack dépend notamment de la hauteur du 1er niveau. Si ce niveau est placé trop haut, la sécurité n’est pas assuré. Il est donc important de ne pas installer le 1er niveau à une hauteur trop importante. Notre bureau d’études réalise des plans et vous indiquera une hauteur préconisée pour le niveau inférieur. La charge maxi indiquée sur la plaque « constructeur » tient compte de la hauteur des niveaux.

Cas 3 : Je souhaite installer un rack mais je ne veux / peux pas percer ma dalle pour les ancrages.

Il est obligatoire d’ancrer les échelles de rack dans votre dalle béton. Pour une échelle de rack Palstar, il est indispensable d’installer des ancrages diamètre 10 mm. De plus, il est strictement interdit de fixer votre rack de stockage à d’autres éléments (murs, gaines, rayonnages existants…)

Règles à respecter pour votre rack à palettes

Cet article vous indique des conseils pour prévenir les risques d’accident sur votre rayonnage lourd. Les recommandations et les normes peuvent changer à tout moment. Pour approfondir le sujet, nous vous conseillons de vous référer au guide de l’INRS sur le rayonnage métallique. Ce manuel vous indiquera les normes et règles à respecter pour réaliser une installation en toute sécurité.

Voir ci dessous une liste non exhaustive des normes concernant le rayonnage :

Normes NF

  • NF-EN 15620 Rayonnages à palettes réglables, Tolérances, déformations et jeux
  • NF-EN 15629 Spécification du système de stockage
  • NF-EN 15635 Utilisation et maintenance de système de stockage

INRS

  • ED 771 Edition INRS – Les rayonnages métalliques

Si vous cherchez des conseils avant d’acheter un rack, vous pouvez également visiter notre guide pour bien choisir son rayonnage à palettes.

Si vous avez besoin de plus d’infos concernant l’installation de racks de stockage, contactez votre technico-commercial SETAM dédié.

2 réflexions sur “Nos conseils sécurité pour les racks à palettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *